Outils pour utilisateurs

Outils du site


jv:06-2022
  • Misadventures of Laura Silver 7/10 ; vn d'enquête très dynamique avec de chouettes répliques. Dans les moins leur “minigame” était un peu raté, sans la soluce j'aurai souffert (surtout que j'avais pas vu qu'on pouvait scroller les textes-indices comme un couillon !).
  • Fault lightkravt 6,5/10 : vn comme le 1 et 2 ; superbes finitions et animations (même si le mouvement des membres… Bizarres). Honnêtement plein de petits passages inspirants, génial. J'ai juste pas été fan du personnage principal ni de son objectif. Ni de comment il passe de loser à winner en sacrifiant. C'est trop… Mah. Enfin bref. En tous cas ça frappe pas loin de moi, cette histoire de manquer d'objectif, l'impression de passer à côté de sa vie.
  • Maglam Lord (6/10) : vn/hack 'slash définitivement conçu pour console, c'est assez horrible les contrôles claviers ; l'audience est définitivement prévu pour les jeunes vu que l'histoire est totalement vide et les romances aussi. Assez sympa qu'on puisse avoir des romances lesbiennes en choisissant l'héroïne, mais ils ont juste swappé les skins. Ce qui m'a fait abandonner après presque 9h de jeu c'est qu'il fallait farmer et que les combats étaient archi nazes.
  • One Juste Night 7/10 : vn courte dans un monde fantasy mais surtout très romantique et autour de la thème de “se trouver un but dans le vie”. On sent qu'y a beaucoup d'amour dans la conception de celle-ci, très sympatoche malgré 5 premières minutes à se demander “ce que c'est que ce truc”.
  • The Last Birdling 7,5/10 : vn fantastique/softyuri/tragique ; très/trop classique au début, sans doublage, avec une patte graphique un peu enfantine “meh d'abord” puis petit à petit on fonce dans un monde de plus en plus tragique et se surprend à s'attacher aux personnages et à espérer jusqu'au bout une fin joyeuse, quand… Les 4 fins sont tristes. Les héroïnes peuvent survivre, même ensemble, mais pas heureuses. J'aurai vraiment beaucoup aimé une fin plus joyeuse, cachée ou chépa. En tous cas je suis impressionné par l'habilité de l'auteur à me faire pleurer sur les différentes fins malgré le fait que j'ai commencé par la “fin” sensément la plus heureuse. Pas fan du marquage des points d'affection. Aussi un peu moins de manichéisme aurait fait une tonne de bien à cette histoire.
  • Fault - milestone two side 7/10- : suite du premier opus qu'était vraiment chouette. J'ai été moins dedans, et on se concentre presque sur une anecdote tragique seulement quand l'histoire principal semble mise entre parenthèses sans trop avancer tout du long pour préparer la suite. Enfinbref ! L'art était de très bonne qualité et on récupère des caractères qu'on aime bien. Pis la petite fille a des chouettos expressions. L'idée d'une héroïne schyzophrène ajoute beaucoup de profondeur au côté “pinky pie” qu'elle avait.
jv/06-2022.txt · Dernière modification: 2022/06/12 01:24 de Otyugh